L’agenda urbain présenté ce jour 30 Mai 2016 à Bruxelles

30/05/2016 at 15 h 23 min

La Commission européenne a présenté ce jour les résultats de la consultation publique sur le programme urbain de l’UE à l’occasion du 2ème Forum européen CITIES, organisé à Bruxelles. Il en ressort que si l’Europe peut aider les villes à relever des défis communs, les villes peuvent quant à elles contribuer à la réalisation des priorités de la Commission, telles que le développement d’une Union de l’énergie plus résiliente, grâce à une politique progressiste en matière de changement climatique.

Dans ce cadre métamorphose Outremers organise un colloque le 8 Juin au Sénat avec le parrainage du Sénateur Cornano sur « la ville tropicale en métamorphoser » Quelles incidences cet agenda aura t il sur les villes des territoires outre-mer?

La Commission européenne a présenté ce jour les résultats de la consultation publique sur le programme urbain de l’UE à l’occasion du 2ème Forum européen CITIES, organisé à Bruxelles. Il en ressort que si l’Europe peut aider les villes à relever des défis communs, les villes peuvent quant à elles contribuer à la réalisation des priorités de la Commission, telles que le développement d’une Union de l’énergie plus résiliente, grâce à une politique progressiste en matière de changement climatique.

La consultation des parties prenantes révèle le besoin manifeste d’une plus grande coordination de l’ensemble des politiques de l’Union ayant une dimension urbaine. Se fondant sur les souhaits exprimés lors de la consultation publique, la Commission propose l’approche suivante:

1 – mettre l’accent sur les priorités qui permettent d’obtenir des résultats, telles que l’initiative «Smart Cities» (villes intelligentes), notamment en ce qui concerne le passage à une économie à faible émission de carbone, les villes résilientes au changement climatique et l’inclusion sociale;

2 – utiliser efficacement les outils d’amélioration de la réglementation, en renforçant l’évaluation des incidences pour les zones urbaines et en associant davantage les parties prenantes;

3 – améliorer la cohérence et la coordination des politiques de l’Union relatives aux villes, telles que le partenariat européen d’innovation pour les villes et communautés intelligentes (EIP-SCC), les actions innovatrices urbaines ou la plate-forme européenne d’adaptation au changement climatique (Climate ADAPT); évaluer, réexaminer, simplifier, rationaliser et mieux cibler les initiatives existantes, afin qu’elles soient plus accessibles, plus efficaces et davantage en synergie les unes avec les autres;

4 – améliorer l’intelligence urbaine, la comparaison et le suivi des performances des villes: il convient, pour ce faire, de produire de nouvelles données, tout en continuant de consolider et d’harmoniser la base de connaissances disponibles à partir des sources de données existantes, en renforçant leur complémentarité et en les rendant plus facilement accessibles.

La Commission collabore étroitement avec l’actuelle présidence lettone
et les prochaines présidences luxembourgeoise et néerlandaise afin de
faire de ce programme urbain une réalité. L’objectif est de parvenir à
un accord sur un programme consolidé sous la présidence néerlandaise, en
2016.