A LA COP 21, la route photovoltaïque

04/12/2015 at 14 h 37 min

C’est avec promesse d cette nouvelle technologie  que la future route du littoral à la Réunion a été vendue à Bruxelles.                                                                       Verra-t-elle le jour ? (pavée de solaire évidemment !)

Colas, filiale de Bouygues, a inventé la route photovoltaïque.

Les pananeaux solaires défigurent le paysage ? Bouygues a pris le problème à l’envers. Plutôt que de chercher à intégrer à tout prix des panneaux sur des surfaces visibles, pourquoi ne pas fondre les cellules dans notre environnement le plus banal ? Mission accomplie. Ainsi le géant français du BTP a présenté Wattway, un prototype de route productrice d’électricité solaire.

Développée par sa filière routière Colas, en partenariat avec l’institut national de l’énergie solaire (Ines), Wattway est un drôle de revêtement routier. Il est constitué de dalles comprenant des cellules photovoltaïques ultra-résistantes et anti-dérapantes, noyées dans un substrat. Capables de supporter le passage des véhicules les plus lourds, ces dalles peuvent être directement collées sur la route : pas besoin de tout refaire.

Selon son concepteur, 20 m2 suffisent pour alimenter une habitation (hors besoin de chauffage. Comptez 1 km de route solaire pour satisfaire aux besoins électriques d’une ville de 5.000 habitants.

Présentée lors de la COP21, Wattway peut aussi servir à recharges les véhicules électriques. Une solution qui avait déjà été évoquée dans le cadre du programme GERRI conduit à l’époque par Jean Ballandras pour permettre la circulation des voitures et véhicules électriques.

DMF