Bientôt Paris Mayotte en direct

06/10/2015 at 13 h 34 min

La piste courte de Mayotte ne permettait pas l’atterrissage des gros porteurs. Prendre sur un lagon protégé relevait de l’impossible.

Grâce à Air Austral , cet été le rêve deviendra réalité:

A compter du 10 juin, Air Austral proposera deux fois par semaine (mercredi et samedi au départ de Roissy-CDG) un vol non-stop vers Dzaoudzi à Mayotte. Cette desserte, déjà accessible en machine à partir de 785 euros AR, est possible grâce à l’arrivée du Boeing B787-8 Dreamliner. Ce biréacteur offre des performances permettant au retour de décoller de la piste courte de Mayotte en emportant le carburant nécessaire pour rallier la métropole avec 262 passagers dans une cabine biclasse.

Un deuxième B787 suivra qui, s’il peut être défiscalisé, sera dédié au réseau régional au départ de La Réunion et ne viendra pas à Paris. « La desserte de Mayotte est délicate avec une piste courte, interdite la nuit, avec des limitations liées au vent et à la pluie. Aussi vaut-il mieux préférer une desserte quotidienne avec un avion de capacité importante que plusieurs fréquences avec le risque de devoir faire demi-tour face à la météo », explique Marie-Joseph Malé, Pdg d’Air Austral.

Avec les B787, la compagnie de La Réunion desservira aussi Bangkok, une ligne où le B737, faute d’autonomie, exige une escale et où le B777 offre trop de capacité. D’autres destinations asiatiques seront possibles.

Notons qu’Ethiopian Airlines a retenu une dizaine de ces B787. C’est un atout pour Air Austral qui va pouvoir mettre en place un accord sur la maintenance et les pièces détachées avec la compagnie d’Addis-Abeba, dont la base est relativement proche de La Réunion.

Air France doit recevoir également des Boeing B787. Le premier est attendu en novembre 2016, si la commande n’est pas annulée ou reportée dans le cadre du plan d’attrition envisagé. Air Tahiti Nui a également passé commande de deux B787 et en louera deux pour remplacer ses Airbus A340. Les premiers sont attendus en 2018 et les autres en 2019.

DMF (sources Tour Hebdo)