« Les outre-mer, une histoire d’errance » – l’intervention de Luc Laventure dans l’émission 10h pour l’outre-mer

01/07/2015 at 11 h 19 min

Les Outre-mer, c’est une histoire de … Comment  dire ?

Une histoire de transhumance, ou d’errance… Plus de transhumance que d’errance puisqu’y est associée une notion de contrainte.

Effectivement, cette histoire a été écrite au départ dans la douleur…

Plus particulièrement aux Antilles et à la Réunion : déportation. Des hommes ont été arrachés à leurs terres pour aller en ensemencer d’autres. L’Afrique vers la Caraïbe ; la même Afrique, l’Asie, et surtout l’Inde pour la Réunion. Des déportations qui vont se répéter puisque les descendants de ces déportés seront arrachés à leurs nouvelles terres pour partir vers l’Europe dans les années 70 pour rechercher des emplois.

Nous avons traversé les océans dans tous les sens

C’est donc une histoire d’errance,

Une histoire subie, une quête permanente de nouveaux territoires,

Une survie répétée.

De nouvelles racines en permanence plantées ailleurs.

Cette errance à été vécue autrement dans l’Océan Pacifique, d’ atolls en atolls avec les étoiles en guise de boussoles.

Nous, les gens des outremers, nous avons ceci en commun d’être des peuples des océans. Comme les coraux, autre habitant de l’océan, comme la mangrove, jonction de la terre et des océans, notre survie est liée, à notre capacité à ensemencer de nouveaux territoires…

À fonctionner en réseau et à se maintenir dans et à travers la complexité. Complexité à survire dans le processus politique qui nous effraie quand il est linéaire.

Regardez ce qui se passe dans la Cop 21

Nous sommes obligés de faire preuve d’imagination pour nous imposer dans un jeu où les grand blocs discutent entre eux de l’avenir, de notre avenir.

Nous devons prendre en permanence des chemins de traverse

Utiliser les mêmes moyens de survie que la Mangrove et les coraux. Une voie « e » digitale pour que notre voix »x » soit celle des citoyens du tout-monde.


Luc Laventure – discours de clôture de l’émission 10h pour l’outre-mer