Une ère de « métamorphose »

17/06/2015 at 17 h 40 min

Au delà de l’aspect événementiel de la conférence de Paris, ce travail s’inscrit dans la volonté d’aider à la prise de conscience du grand public.

Il constitue une base de données exploitables par différents acteurs (associations, comités d’entreprise, collectivités, bibliothèques…). Les éléments d’information les interviews sont disponibles et peuvent accompagner des débats.

« 10 heures pour l’outre-mer » sera diffusé en direct sur terre tv le 27 juin, mais restera en ligne par module jusqu’à la COP 21.

Les images proposées (en dehors des inédits, et des tables rondes) sont le fruit d’une  sélection issue de vingt ans de productions conduites par dominique martin ferrari.


On  parle d’entrée dans une ère nouvelle , une ère de « métamorphose » comme la nomme Edgar Morin. Le système des Nations Unies y joue un rôle fondamental en relayant l’élaboration des nouvelles idées, des nouveaux principes et enfin des nouveaux droits que réclame le monde et les états souverains .

Le temps des paroles est achevé, il faut désormais passer à celui de l’action et revenir sur le terrain. Les outre-mer participent à l’excellence française en matière de connaissance des phénomènes climatiques globaux. Proches de zones souvent pauvres, ils sont confrontés au partage.