socialiser la nature plutôt que la sacraliser

11/05/2019 at 9 h 57 min

Dans le cadre des réflexions qui se mènent aujourd’hui sur le futur de la biodiversité, la place de l’homme….un colloque nature et culture vient de se dérouler . Comme nous l’avions écrit précédemment le concept de biodiversité glisse, et l’homme , espèce parmi les autres, peut contribuer à organiser le pluralisme « nous sommes là ,ici et maintenant, conjoint et solidaire, socialisant la nature plutôt que la sacraliser ». Ecoutons ce qu’en pense Bernard Chevassus au Louis :

(lire aussi :

ethttp://outremers360.com/politique/la-croissance-economique-ne-sauvera-le-monde-ni-du-rechauffement-ni-du-recul-de-la-biodiversite/  ) et http://outremers360.com/planete/biodiversite-vers-la-refonte-du-concept/