Réunion: la foret sèche en disparition

11/02/2019 at 10 h 25 min

La forêt sèche est menacée d’extinction

Forêt Sèche - La Réunion - Grande Chaloupe

Antenne Réunion

99% de la forêt sèche de La Réunion a disparu depuis l’arrivée de l’homme. Un projet européen a été lancé pour sauver la forêt sèche de l’extinction. Life plus Forêt sèche vise à préserver cet écosystème rarissime.

Les Hauts de la Grande Chaloupe font partie des derniers lieux où cette biodiversité exceptionnelle est présente à La Réunion.

Il ne reste que 500 hectares de forêt sèche dans l’île. Cette forêt de basse altitude est primordiale pour l’écosystème tout entier : « La forêt sèche, c’est un habitat qui est en danger critique d’extinction et qui au sein d’une région comme la nôtre à la biodiversité exceptionnelle renferme une biodiversité elle aussi exceptionnelle. La perte de cet habitat engendrerait une perte de biodiversité qui serait non négligeable. Ce serait la perte des animaux inféodés, les papangues, les lézards verts, les différents oiseaux forestiers, etc.« , explique Yann Fontaine Chargé de conservation pour le projet Life plus Forêt Sèche.

Le risque est aussi de perdre la diversité de la flore dans ces secteurs.

Un groupe de bénévoles est récemment allé planter 200 arbres au coeur de la forêt sèche. Pour recomposer la forêt, il faut récolter les semences en milieu naturel, puis laisser les graines germer dans des pépinières communales à Saint-Denis, au Port et à La Possession avant de réintroduire les plants.

Un bénévole explique pourquoi il s’implique dans cette reforestation : « Tout le monde doit participer. C’est le rôle de tout le monde. Souvent, on est là, on compte sur l’Etat, mais du coup, je pense que chaque citoyen a un rôle à jouer. »

Depuis le début du projet Life Plus Forêt Sèche, plus de 21 000 arbres ont déjà été plantés sur 30 hectares. L’objectif est d’atteindre 80 000 arbres d’ici 2020. Les responsables du projet lancent un appel aux citoyens pour mener à bien cette mission.