LE SER SUR LE TERRAIN POUR DEFENDRE L’AUTONOMIE ENERGETIQUE DES TERRITOIRES EN OUTRE-MER

30/10/2018 at 15 h 27 min
Le 19 dec, jerome Billerey assistera à notre atelier eau/energie. Auparavant il sera allé en Guadeloupe et pourra nous rendre compte de ce voyage
Alors que les premières conclusions des travaux de révision de la PPE devraient être annoncées ces prochains jours en métropole, le SER reste mobilisé en outre-mer pour les travaux de révisions des PPE sur ces territoires. Le Président de la commission des Régions Ultra-Marines du SER, Jérôme BILLEREY, sera en déplacement en Guadeloupe pour promouvoir l’autonomie énergétique pour l’île et l’ensemble des territoires outre-mer à l’horizon 2030.
Les travaux de révision des PPE des territoires ultra-marins, qui ont débuté en Guadeloupe et à la Réunion, doivent impérativement viser comme objectif l’autonomie énergétique des territoires en 2030 telle qu’inscrite dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Cette ambition impose un développement rapide des énergies renouvelables locales, associé à un arrêt des nouveaux investissements en faveur des énergies fossiles importées.

Ces orientations constituent de formidables opportunités pour ces territoires, en termes de création d’emplois notamment, et s’inscrivent dans une politique environnementale ambitieuse en phase avec la nécessité d’une transition vers une économie décarbonée, comme nous y invitent les travaux du GIEC. Retarder cette transition risque de mettre en péril les territoires les plus vulnérables avec, au premier rang, les territoires insulaires en zone tropicale, soumis à des évènements climatiques de plus en plus fréquents et importants.

Le SER a déjà participé activement au débat en proposant son scénario autonomie 2030. Ce scénario permet d’envisager un mix d’énergies renouvelables en Guadeloupe sans remettre en cause la sécurité d’approvisionnement. La compétitivité grandissante de la filière photovoltaïque permettra, en outre, une économie sur les charges de service public de l’électricité tout en décarbonant le mix énergétique guadeloupéen. Les travaux du SER devraient être confortés par les travaux de l’ADEME sur l’autonomie énergétique dont les premiers résultats devraient paraître dans les prochaines semaines.

Acteurs majeurs de l’énergie en outre-mer et donc de Guadeloupe, les entreprises regroupées au sein du SER souhaitent, à l’occasion de la venue de Jérôme BILLEREY, rencontrer toutes les parties prenantes de la politique énergétique de l’île pour fédérer l’ensemble des acteurs autour de la transition énergétique du territoire et du rôle-clef que les énergies renouvelables sont amenées à jouer.