paradoxe des gestions marines: Nouvelle caledonie

17/08/2018 at 16 h 45 min

Philippe Germain, président de l’exécutif calédonien  vient de présenter à la presse les trois décrets qui marquent l’aboutissement d’un projet partant de la création du parc naturel de la mer de Corail en 2014 et nécessita quatre ans de discussion pour aboutir à une aire marine protégée (AMP) de 1,3 M de km2, la plus grande réserve intégrale au monde , abritant la totalité des récifs pristines (terme cher aux chercheurs, du latin pristinus : ancien, devenu pristine en anglais : pur, non souillé)

Pendant ce temps et presque concomitamment treize tonnes de germon sont parties par conteneur à destination de la société Connetable France , ce qui porte à 41 tonnes les quantités de thon exportées vers l’Europe. Une augmentation conséquente que la profession espère porter à 200/3000 tonnes an vers l’Europe contre 30/50 tonnes les années passées. Depuis Avril La Nouvelle Calédonie a exporté trois conteneurs de thon blanc surgelé vers des conserveries françaises et doublé le volume d ethos frais expédié par avion. Pendant ce temps le secteur hauturier déclare respecter ses quotas. Quels sont ils désormais?