Superbe projet en Guyane: ira t il au bout de son développement?

13/06/2018 at 18 h 53 min

IL est des projets qui écrivent peut être l’avenir, qui signent de vrais développement compatibles avec l’environnement, l’économie et le besoin social. ce qu’on nomme le développement durable.

Ils sont rares et méritent d’être encouragés. Espérons que celui ci verra le jour contrairement au beau projet d’énergie marine qu’était NEMO. En effet ce prototype est encore expérimental même s’il s’inscrit déjà dans le développement de l’ouest guyanais. Espérons qu’il recevra les subventions nécessaires et qu’elles ne s’épuiseront pas sur la montagne d’or. A surveiller donc.

HDF Energy (Hydrogène de France) lance un projet d’envergure mondiale dans l’Ouest guyanais. La centrale électrique de l’Ouest guyanais (CEOG) devra alimenter 10 000 foyers grâce à des panneaux solaires et un nouveau système de stockage de l’énergie par hydrogène.

HDF Energy, une compagnie créée en 2012 et basée en Gironde, annonce avoir « la volonté de devenir le leader mondial du stockage d’électricité moyen et long terme ». En l’occurrence, c’est un projet pionnier que la compagnie va développer en Guyane. A proximité du carrefour Margot sur la commune de Mana, elle va construire une centrale de panneaux solaires de 55 MW dont l’énergie sera stockée par un système à l’hydrogène. L’unité de stockage de 140 MWh dépassera la capacité de la batterie géante construite par Tesla en Autralie qui permet de stocker 129 MWh. Au delà du record, l’objectif est de pouvoir fournir de façon stable d’importantes quantités d’électricité issues d’énergies renouvelables. Or la difficulté de l’énergie solaire ou éolienne tient dans l’irrégularité de sa production. Il s’agit de pouvoir stocker de grandes quantités d’électricité pour pouvoir les injecter dans les réseaux aux moments de consommation, qui ne coïncident pas nécessairement avec les temps forts de la production. La méga-centrale solaire de l’Ouest prévoit de produire une puissance électrique fixe de 10 MW le jour et de 3 MW la nuit.

Pour cela, HDF Energy propose la technique du « mass storage energy » qui consiste à stocker l’énergie via de l’hydrogène. (lire la suite sur Guyaweb: passionnant!