Aux ultramarins parisiens : il est encore temps de se mobiliser pour la loi PACTE

27/05/2018 at 17 h 38 min

Vers des entreprises plus « impliquées, plus missionées? » La loi PACTE est l’opportunité d’une réconciliation avec l’entreprise, qui doit renforcer sa capacité à apporter des solutions dans tous les compartiments de nos vies, tout en exerçant pleinement ses responsabilités sociales et environnementales, et dans une pleine gouvernance et transparence.

 le projet de loi PACTE  s’appuie sur le Rapport Notat / Senard, des travaux universitaires dont ceux de Blanche Segrestin et Armand Hatchuel, des auditions menées, des prises de position des réseaux…Convergences, la Fondation FACE – les entreprises contre l’exclusion, Sorbonne Développement durable et la Fondation des transitions, et leurs partenaires organisent le 31 mai une rencontre entre tous les acteurs concernés, publics et privés, y compris les citoyens.(inscriptions encore possibles:Pour s’inscrire c’est à ce LIEN INSCRIPTION.https://www.eventbrite.fr/e/billets-transitions-developpement-durable-lentreprise-face-a-ses-nouvelles-missions-45582341009

Comme il l’avait été annoncé, la concertation s’est déroulée selon les tempos prévus sur internet depuis le 23 octobre 2017

  • 5 février 2018: clôture de la consultation publique
  • Février 2018 : rédaction du plan d’action du projet de loi
  • 1er Mars 2018 : rendu du rapport entreprise et intérêt général rédigé par Jean-Dominique Sénard PDG de Michelin et Nicole Notat présidente de Vigeo Eiris qui sera intégré à la réflexion sur l’élaboration de la loi. (c’est à partir de ce texte que se déroulera le colloque à la Sorbonne)

Reste le débat à l’Assemblée. On parle fortement d’une avancée par ordonnances .

Le projet de Loi Pacte souhaite agir sur l’épargne et les retraites. Des pistes ont été dévoilées par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie dans une interview accordée au journal Le Parisien le jeudi 3 mai 2018. Selon lui, il est nécessaire de réformer l’épargne-retraite : « Cela permettra aux Français de mieux se préparer à la retraite mais aussi de mieux financer l’économie ». Il a annoncé que la loi permettrait de mettre en œuvre les mesures suivantes : « assurer la portabilité totale des quatre dispositifs actuels que sont le Madelin, le Perp, le Perco et l’article 83. Contrairement à aujourd’hui, lorsque vous changerez d’entreprise ou de métier, votre compte épargne retraite vous accompagnera ».

Pour les organisateurs du colloque, « l’objectif est aussi de faire entendre les 17 Objectifs mondiaux de développement durable (ODD) pour le 21e siècle et l’ambition d’un monde « Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté ». Convaincus que l’innovation et la responsabilité portées par l’entreprise ne sont pas que technologiques mais aussi pleinement sociétales !