Abolition de l’esclavage

27/04/2018 at 12 h 05 min

A 15h15 ce vendredi 27 avril date du 170° anniversaire de l’abolition de l’esclavage, le président de la République, Emmanuel Macron, célébrera l’événement . Les faits ont été un peu plus complexes et l’abolition ne tient pas en une seule date , mais suit la réalité de chaque territoire.

 Chaque année, le chef de l’État commémore l’abolition de l’esclavage. Depuis 2007, la cérémonie se déroulait dans les jardins du Luxembourg à Paris, le 10 mai, date à laquelle, en 2001, le Sénat avait adopté la «loi Taubira» reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Emmanuel Macron  a décidé de changer le lieu . Cette année, la cérémonie se déroule ce 27 avril, jour où la fin de l’esclavage a été promulguée en 1848 dans l’écrin symbolique du Panthéon, où Victor Schoelcher, l’un des fervents défenseurs de l’abolition, et toutes le grandes figures  ont été inhumées.

La parole du chef de l’État, qui avait marqué les esprits en qualifiant pendant la campagne présidentielle la colonisation de «crime contre l’humanité», est attendue. Pour autant, Emmanuel Macron ne prononcera pas de discours ce vendredi. Le 10 mai dernier, il avait commémoré la «journée nationale des mémoires de la traite des mémoires, de l’esclavage et de leurs abolitions» aux côtés de François Hollande trois jours après son élection, mais avant la passation de pouvoir. Il était déjà resté silencieux.

A VOIR notre documentaire  : « les noirs dans la République » Vous y retrouverez Christiane Taubira justement au Panthéon

http://gaia.mediapeps.org/production_nv/film.php?formatique=documentaires52&thematique=societe&numero=127

Pour rappel: en Novembre 2017 , CNN dévoilait la vente à Tropoli de migrants noirs pour 340 dollars. La lutte se poursuit

D Martin Ferrari