L’amendement Virapoullé toujours en débat à la Réunion

19/04/2018 at 8 h 25 min

Le gouvernement soutiendra l’évolution statutaire de La Réunion à une seule condition

Mercredi 18 Avril 2018 – 18:46

Le gouvernement soutiendra l'évolution statutaire de La Réunion à une seule condition
La Réforme des institutions voulue par le Gouvernement d’Edouard Philippe est à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale ce mercredi après-midi.

Sur le volet Outre-mer de cette réforme, la ministre Annick Girardin a répondu à la « question au gouvernement » du député Thierry Robert.

La ministre s’est voulue claire dans sa prise de position concernant le fameux amendement Virapoullé qui a permis, en 2003, de verrouiller toute évolution institutionnelle de La Réunion, contrairement au souhait des autres DOM d’Amérique.

« Si c’est porté par l’ensemble des parlementaires »

« Le président de la République a déjà exprimé son ouverture à ce sujet, a tout d’abord rappelé Annick Girardin. A l’heure de la différenciation dans l’exercice des compétences, et de la relation de confiance renouvelée que le premier ministre confie aux territoires, il n’est pas question que le gouvernement impose un choix. (…) Le gouvernement soutiendra une mesure qui serait portée par les parlementaires pour faire évoluer le statut de La Réunion et vous aidera, si c’est porté par l’ensemble des parlementaires, à faire que La Réunion revienne dans le droit commun de l’article 73″, a affirmé Annick Girardin, qui a insisté sur le fait que, pour elle, « le droit doit s’adapter à la réalité des territoires ».

La perspective de l’évolution, ou pas, de l’amendement Virapoullé n’a donc pas fini d’enflammer le banc des parlementaires réunionnais.