6 mars: réunion sur la transition énergétique dans le milieux ultramarins

05/03/2018 at 19 h 58 min

Cette réunion est organisée par la CRE..

Pour rappel l’autonomie énergétique est prévue pour 2030 dans les territoires ultramarins.

Or ce 6 mars, va à nouveau être annoncé une relève énergétique par source thermique.Celle de la centrale de Dégrad Des Cannes en Guyane. Certes, elle est vieille, polluante , au diesel et mérite d’être remplacée

« . La Commission Régions Ultramarines du Syndicat des énergies renouvelables juge ce projet inadapté et incompatible avec les ambitions affichées par notre pays en matière de lutte contre le changement climatique. Elle propose une alternative à moindre coût, basée principalement sur l’électricité photovoltaïque dont la compétitivité outre-mer n’est plus à démontrer, rapide à mettre en œuvre, qui permettra de garantir une production d’électricité équivalente et non émettrice de CO2.

« Cette solution, qui s’appuie sur des capacités de stockage adaptées aux besoins du réseau, contribuera significativement à l’objectif d’autonomie énergétique, inscrit dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, et permettra de créer davantage d’emplois qu’un moyen de production basée sur les énergies fossiles. A court terme, d’autres solutions renouvelables comme labiomasse et la petite hydroélectricité viendraient compléter un mix électrique local et vertueux », expliquent Jean-Louis BAL et Jérôme BILLEREY, respectivement Président du SER et Président de sa Commission Régions Ultramarines.

Retrouvez ici la proposition du SER pour une alternative par les EnR à la centrale thermique de Degrad-des-Cannes.