La Réunion en marche pour le climat le samedi 3 mars !

01/03/2018 at 14 h 51 min

(sources clinfoc) « Marche symbolique pour le climat » ; Conférence-débat sur la crise climatique et financière ; présentation d’équipements d’énergies renouvelables à Mafate : ce sont les temps forts de l’événementiel « Lutte contre le réchauffement climatique» organisé du samedi 3 au mardi 6 mars 2018 par la Commission Consultative  de l’énergie. 


Gérald Maillot, Président de la Cinor (2e assis à partir de la gauche), se félicite que "tout un chacun puisse apporter sa pierre dans ce combat pour sauver les générations présentes et futures"

Gérald Maillot, Président de la Cinor (2e assis à partir de la gauche), se félicite que « tout un chacun puisse apporter sa pierre dans ce combat pour sauver les générations présentes et futures »
Le Sidélec Réunion, l’Université de La Réunion, la Cinor et les trois autres intercommunalités ont pris l’initiative d’organiser cet événementiel afin d’alerter sur les conséquences du réchauffement climatique attendu dans deux décennies, lesquelles s’avèrent très inquiétantes.
Commandé par la COP 21, le rapport spécial du Giec sur les conséquences d’un réchauffement de 1,5°C doit être publié au mois de septembre prochain.
Dans une version provisoire du résumé pour les décideurs, les prospectives établies sont loin d’être rassurantes. « Au rythme actuel d’émission de gaz à effet de serre, ce réchauffement sera global et irréversible vers 2040. Dans 22 ans ! C’est à dire demain.
Les chercheurs soulignent qu’il est encore temps de stabiliser le réchauffement, au prix d’importants changements sociétaux», soulignent les organisateurs.
Il est donc urgent d’agir, ce qui sera fait samedi  l’occasion d’une marche populaire sur le sentier littoral Nord et d’en débattre, d’où le rendez-vous du lundi 5 mars,  à l’occasion d’’une conférence débat animée par Pierre Larrouturou.
Des solutions pourvoyeuses  de  millions d’emplois
La machine climatique est en train de s’emballer dangereusement. Il ne reste plus que 3 ans pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre responsable de cet emballement.
« La survie de l’humanité  est en jeu. En même temps l’endettement mondial atteint un niveau inédit annonçant une crise pire que celle de 2008. Il y a des solutions, à ces problèmes ? Mises en œuvre, elles seraient pourvoyeuses  de  millions d’emplois crées dans le cadre d’actions liées au développement durable », explique   Maurice Gironcel Président du Sidelec et Vice-Président de la Cinor.
Enfin, ces temps forts offrent l’opportunité au Sidélec de présenter les opérations engagées sur le cirque de Mafate pour offrir et garantir à la population le même service public d’électricité comme tous les réunionnais y ont droit.
L’objectif principal de l’opération vise à pérenniser dans le cadre du service public la fourniture d’Electricité.
A ce jour, l’étude globale de faisabilité lancée en 2016 a débouché sur un programme pluriannuel d’investissement 2018-2019-2020 pour le développement de solutions d’électrification par générateurs photovoltaïques en site isolé. Il s’accompagne d’un programme de Maîtrise en la Demande d’Énergie.
Pour une région insulaire comme La Réunion, dépendante de l’importation massive d’énergie fossile, l’autonomie énergétique est stratégique et constitue un défi majeur.
Pour rappel,  la Commission Consultative  de l’énergie, pilotée par le Syndicat d’Électricité de La Réunion -SIDELEC Réunion,  regroupe les intercommunalités de l’île, la Cinor, la Civis, le TC Ouest et la Cirest.
Elle répond à la La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (TECV) laquelle prévoit la création par les syndicats intercommunaux ou mixtes d’énergies, d’une Commission Consultative chargée de coordonner l’action de ses membres dans le domaine de l’énergie, de mettre en cohérence leurs politiques d’investissement et de faciliter l’échange de données. Plus Concrètement, d’apporter aux EPCI à fiscalité propre une expertise dans l’élaboration d’un Plan Climat Air Énergie.
A Mafate, au coeur du parc naturel de La Réunion, le PDG du groupe EDF, Jean-Bernard Lévy et le président  SIDELEC,  Maurice Gironcel, avaient lancé le 2 février 2016 un projet de micro-grids 100% solaires, pilote pour l’accès à l’énergie et le service public de l’électricité dans les sites isolés

A Mafate, au coeur du parc naturel de La Réunion, le PDG du groupe EDF, Jean-Bernard Lévy et le président SIDELEC, Maurice Gironcel, avaient lancé le 2 février 2016 un projet de micro-grids 100% solaires, pilote pour l’accès à l’énergie et le service public de l’électricité dans les sites isolés
LES TEMPS FORTS
> Dimanche 4 mars 2018, Sainte-Suzanne :« Première Marche réunionnaise pour le climat ».
Pour contribuer à sensibiliser, informer l’opinion sur les effets dévastateurs de ce phénomène qui menace la vie elle-même, le Sidélec Réunion, la ville de Sainte-Suzanne, ville à énergie positive, et la Cinor organisent la « Première marche réunionnaise pour le climat ».
Départ de Sainte-Suzanne, arrivée au Barachois. C’est un moment que les organisateurs souhaitent convivial et intergénérationnel.
> Lundi 5 mars 2018 Saint-Denis, Université de La Réunion – Conférence – Débat. Thème : Crise climatique, crise financière : Quelles solutions ?
Cette Conférence-Débat sera animée par Pierre Larrutouturou, ingénieur agronome et diplômé de sciences-po.
Pierre Larrouturou est l’auteur d’un ouvrage paru fin décembre 2017 et initulé « Pour éviter le chaos climatique et financier ». Cet œuvre a été  co-écrit avec Jean Jouzel climatologue, membre du GIEC qui a reçu le Prix Nobel de la Paix.
> Mardi 6 mars 2018 , Cirque de Mafate :  Contribuer à l’autonomie énergétique de La Réunion à travers le développement des énergies renouvelables :
En présence des partenaires institutionnels et de la population, le Sidelec présentera et inaugurera les nouvelle installations électriques par générateurs photovoltaïques sur Marla.

La Cinor et le Sidelec sont sur la même longueur d'ondes pour rester en pole position dans ces réflexions liées au réchauffement climatique d’autant que les derniers évènements climatiques nous commandent d’agir concrètement d’une part et de poursuivre l’information et la sensibilisation de tous les acteurs

La Cinor et le Sidelec sont sur la même longueur d’ondes pour rester en pole position dans ces réflexions liées au réchauffement climatique d’autant que les derniers évènements climatiques nous commandent d’agir concrètement d’une part et de poursuivre l’information et la sensibilisation de tous les acteurs