c’est une grande nouvelle:L’équivalent Fonds Vert devient Fonds Vert et s’étend à tous les Outre-mer

12/12/2017 at 20 h 23 min
Une décision à laquelle nous ne nous sentons pas étrangers puisque dès 2015 dans le cadre de l’émission « 10 h pour l’outremer » (diffusion Terre tv) dans la table ronde sur l’Océan partagée avec Maina Sage, nous nous élevions contre  le fait que,  français , les départements pauvres ne pouvaient bénéficier des fonds qui étaient destinés aux PVD

©Reuters

A l’occasion du « One Planet Summit », la Ministre des Outre-mer Annick Girardin, a annoncé la création en 2018 d’un « fonds vert » pour accompagner les projets d’adaptation au changement climatique dans tous les territoires d’Outre-mer.

« Un « équivalent Fonds Vert » avait été mis en place en 2017. Concernant exclusivement les territoires ultramarins du Pacifique, il avait permis de financer 17 projets pour un montant total d’environ 60 millions d’euros », rappelle le Ministère des Outre-mer dans un communiqué. « Trois mois après le passage d’Irma et de Maria aux Antilles, pour faire face aux catastrophes climatiques qui menacent chacun des territoires ultramarins, et conformément aux engagements pris lors de l’examen du budget devant l’Assemblée Nationale, Annick Girardin décide d’étendre ce dispositif à tous les Outre-mer ».

Lors de l’examen du budget Outre-mer 2018, la suppression de l’équivalent Fonds vert pour les Collectivités du Pacifique avait été vivement critiqué puis sauvé grâce à un amendement déposé par la députée Maina Sage et soutenu par les députés ultramarins, contre l’avis du gouvernement. Annick Girardin assurait alors vouloir étendre cet équivalent Fonds vert à tous les Outre-mer et d’intégrer le Ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Europe dans son financement. Toutefois, les élus du Pacifique, Polynésiens surtout, ne comprenaient pas la nécessité d’une suppression, sans remettre en question sa transformation.

« Ce fonds, qui fonctionne sur la base de prêts à taux zéro, sera mis en œuvre par l’Agence Française de Développement. Il devra permettre de doubler les initiatives financées en matière d’adaptation au changement climatique des collectivités des territoires d’outre-mer », indique le Ministère. « Les Assises des Outre-mer, qui s’achèveront au printemps, permettront de faire remonter les projets éligibles à ce dispositif et d’en préciser les contours ». Pour rappel, le Fonds vert avait été créé au lendemain de la COP 21 à Paris. « Trop français pour y accéder et pas assez français pour accéder aux fonds nationaux », les Collectivités du Pacifique avaient alors demandé la création d’un équivalent Fonds vert qui leur serait spécialement destiné.