Pacifique: saison cyclonique accrue à l’ouest , plus faible à l’est

22/10/2017 at 20 h 42 min

Selon les prévisions de l’Institut néo-zélandais de recherche sur l’eau et l’atmosphère (NIWA), entre 8 et 10 cyclones pourraient se former dans le bassin Pacifique sud-ouest lors du prochain été austral, qui débutera en novembre et durera jusqu’au mois d’avril 2018. L’activité cyclonique devrait être plus faible dans le Pacifique sud-est.

Ainsi, la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji, le Vanuatu et les îles Tonga pourraient subir, selon les prévisionnistes du NIWA, plus de deux cyclones durant la prochaine saison chaude et humide qui débute dès novembre. Trois à quatre cyclones de catégorie 3, voire deux en catégorie 4, sont attendus dans toute la région Pacifique. Plus surprenant, le risque en Nouvelle-Zélande est estimé « normal ou au-dessus de la normale » selon les prévisions de l’Institut néo-zélandais, soit un risque plus élevé que les îles du Pacifique est. Ce risque concerne surtout l’île du Nord et la ville d’Auckland. En 2016, le cyclone extra-tropical Winston avait déjà engendré des dégâts considérables sur la partie Nord de la Nouvelle-Zélande.

En Nouvelle-Zélande, le risque cyclonique est estimé "normal ou au-dessus de la normale" ©NIWA

En Nouvelle-Zélande, le risque cyclonique est estimé « normal ou au-dessus de la normale » ©NIWA

Alors que la saison 2015-2016 enregistrait un phénomène El Niño historique (hausse de la température des eaux), la saison 2017-2018 devrait voir se développer son alter-ego, La Niña. « Si les conditions de La Niña continuent à se développer, elles seront susceptibles d’entraîner un changement significatif par rapport à l’activité normale des cyclones tropicaux dans de nombreuses îles du Pacifique », explique le NIWA. Par conséquent, l’activité cyclonique devrait être plutôt « accrue » en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux îles Salomon, au Vanuatu, en Nouvelle-Calédonie, aux îles Fidji et aux Tonga. Au contraire, l’activité devrait être « réduite » dans le Pacifique est, comprenant entre autres, les îles Cook, la Polynésie française ou encore, les Kiribati. L’Institut appelle toutefois les insulaires du Pacifique à la vigilance, au cas où les conditions climatiques changeraient durant la saison.

©NIWA

Entre 3 à 4 cyclones pourraient toucher la Nouvelle-Calédonie pendant la saison 2017/2018 ©NIWA

Pour rappel, la Nouvelle-Calédonie a connu deux cyclones durant la saison 2016-2017 : Cook et DonnaLe dernier cyclone majeur ayant frappé le Pacifique sud est Winston, en avril 2016, qui a fait 42 morts aux îles Fidji. De catégorie 5, Winston est le 6ème cyclone le plus puissant des 100 dernières années, derrière Irma.