La Réunionnaise Vanessa Miranville nommée par Nicolas Hulot comme membre du Comité national de Biodiversité

22/10/2017 at 20 h 37 min

D’après un communiqué du CREA (Citoyens de La Réunion en Action), la maire de la Possession Vanessa Miranville et présidente du mouvement CREA a été nommée par le Ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot comme la représentante des collectivités engagées en faveur de l’environnement.

Le mouvement CREA souligne que cette nomination « récompense l’engagement de la Présidente du mouvement CREA (Citoyens de La Réunion en Action) en faveur du développement durable à La Réunion et dans l’océan Indien. ». Il précise qu’il s’agit « d’une opportunité de plus pour renforcer la  défense de la biodiversité de l’outre-mer représentant 80% de l’ensemble du territoire français. »

Le Comité national pour la biodiversité est une instance prévue par la loi de reconquête de la biodiversité promulguée en août 2016. Composé de 120 à 150 membres regroupés en huit collèges, c’est une instance « d’information, d’échanges et de consultation sur les questions stratégiques liées à la biodiversité ».

Il est chargé d’organiser des concertations régulières avec d’autres instances de consultation et de réflexion, parmi lesquelles le Conseil économique, social et environnemental (Cese), le Comité national de l’eau, le Comité national de la mer et des littoraux, le Conseil national de la protection de la nature (CNPN), le Conseil national de la transition écologique (CNTE) ou encore le Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (CNCFS)