Face au réchauffement, s’adapter ne suffira pas. Il faut réduire encore les émissions

07/09/2017 at 13 h 07 min

Communiqué Métamorphose Outremers, Réchauffement du climat : réduire les émissions tout en s’adaptant

L’ouragan IRMA est le plus violent qui se soit abattu sur les Antilles, le plus puissant jamais enregistré dans l’Océan Atlantique avec des vents à 300km/h.

Il poursuit sa route tout en amplifiant sa puissance. Alors que nous comptons nos morts et constatons les dégâts, la Floride se prépare une nouvelle fois à une catastrophe

Selon le climatologue Jean Jouzel, le réchauffement climatique et notamment le réchauffement des océans « conduiront non pas à une multiplication de ces phénomènes, mais plutôt à un renforcement de leur violence et l’on voit que rien ne résiste à des vents de 300km/h »

Cet événement se déroule à quelques jours de notre départ à Agadir à la rencontre « Climate Chance » où il est prévu que notre association intervienne sur les plans d’adaptation à la montée des eaux dans les écosystèmes îliens ( RV mardi 12 septembre 17/18h sur le site du Club France, climate Chance, Agadir).

Irma nous invite à repenser nos réponses au réchauffement climatique.

Déjà à l’issue de la COP 22, samedi 12 novembre 2016, la députée de Polynésie française Maina Sage s’élevait contre le glissement effectué par la communauté internationale vers les stratégies d’adaptation et l’opportunité économique que pouvaient représenter les migrations.

 

La violence de ces événements extrêmes rappelle l’importance d’atteindre nos engagements en matière de réduction, seule vraie solution d’avenir.

En attendant, il est évident que la fragilité des bords de mer particulièrement touché à Saint Martin et Saint Barth, peut être atténuée via un recul de l’urbanisme. Toutes les images montrent comment la ville mordait sur la mer. Une solution qui pose la question du foncier. A Agadir nous reviendrons sur l’effort conduit par la ville de Petit Bourg en Guadeloupe, lauréate au concours des Ecomaires 2016. Relire également le rapport du Conservatoire du littoral (http://metamorphose-outremers.com/wp-content/uploads/2017/03/CONSERVATOIRE-LITTORAL-ENTRE-MER-pages.pdf)

Dominique Martin Ferrari, journaliste, vice présidente de l’association

Poursuivant l’objectif de plaider pour l’avènement des ENR et le recul des hydrocarbures, nous apportons aujourd’hui, en priorité , notre soutien aux sinistrés antillais, Pointe-à-Pitre faisant office de base arrière des secours chargés de venir en aide aux victimes Pour aider les populations victimes de ce typhon et soutenir les projets des Architectes de l’urgence, il est possible de faire une don via le site Internet :   www.archi-urgent.com.

Faire un don en ligne – SECOURS CATHOLIQUE , croix rouge ….

Métamorphose outremers (http://metamorphose-outremers.com)

enmetamorphose@gmail.com