réseau santé guyanais

29/08/2017 at 15 h 58 min

Dépistage éclair chez son médecin

Nous sommes depuis longtemps le territoire français le plus touché par le SIDA. Si un diagnostic précoce et une prise en charge médicamenteuse plus efficace permettent de freiner l’épidémie, des centaines de personnes s’ignorent encore comme étant porteuses du VIH et contaminent à leur tour leurs partenaires.[1]

Un projet pilote élaboré par le Réseau Kikiwi[2] a permis d’effectuer 4868 diagnostics, parmi lesquels 43 étaient positifs pour le VIH. Les diagnostics ont été réalisés, grâce à des tests rapides, par les médecins généralistes qui ont une relation privilégiée avec leurs patients. L’expérience, qui va être étendue à l’intégralité du département, et son évaluation sont détaillées dans une publication scientifique qui vient de paraitre.

[1] Il est préconisé à tout individu sexuellement actif de se faire dépister au moins une fois par an.
[2] Un réseau de professionnels de la santé impliqués en Guyane dans les soins et les tests du VIH.