mine d’or Guyane (suite) enfin un débat public

15/08/2017 at 15 h 49 min

La Compagnie Minière Montagne d’Or a annoncé lundi qu’elle organisera un débat « au cours du quatrième trimestre » avec « le public directement concerné » par le projet de mine d’or à Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane, alors que ce dernier suscite moult critiques.

Mercredi dernier, l’ONG France Nature Environnement (FNE) ( association française  pas internationale comme les rejette Leon Bertrand) a saisi la Commission nationale du débat public (CNDP), une autorité administrative indépendante, pour obtenir un débat public sur ce projet qu’elle juge néfaste notamment pour l’environnement.

Les opposants au projet dénoncent la proximité du site avec deux réserves biologiques. Ils s’inquiètent aussi de millions de tonnes de déchets à stocker: des boues issues du processus pour détacher l’or de la roche avec du cyanure. La Compagnie Minière Montagne d’Or a assuré avoir saisi elle aussi, et « de façon volontaire », la CNDP à la fin du mois de juin « en vue d’obtenir une concertation préalable », a-t-elle fait savoir dans un communiqué. Mais « le 5 juillet, la CNDP a considéré la demande comme irrecevable « en l’état actuel du contenu » », a-t-elle poursuivi. Le débat dont elle prend l’initiative d’organiser doit notamment fournir « une information claire et précise sur le projet Montagne d’Or », en particulier sur les « 3 750 emplois directs, indirects et induits » et « les 350 millions d’euros de retombées fiscales »escomptés, précise le groupe.

Reste également à garantir l’absence de coulées de boues meurtrières comme celles qui viennent de faire des centaines de morts depuis juin dernier dont la dernière en date en Sierra Leone http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/14/glissement-de-terrain-meurtrier-en-sierra-leone_5172286_3212.html.

La Guyane est sujette aux graves intempéries et rien ne peut protéger des coulées meurtrières (cf position de Ségolène Royal dans son discours de Mars dernier)