Belle biodiversité guyanaise

11/04/2017 at 19 h 40 min

Des jeunes et des plantes

Ce n’est un scoop pour personne que notre département est une société hautement interculturelle, fruit de nombreux courants migratoires. Dans ce contexte, des chercheurs ont enquêté sur l’utilisation des plantes médicinales et cosmétiques chez des jeunes de 18 à 40 ans habitant en ville, à Cayenne et Saint-Laurent.

Il en ressort que de nombreux jeunes citadins utilisent des plantes médicinales même si ce n’est pas de façon régulière. L’étude montre aussi que, du fait de la grande diversité culturelle de ces jeunes, une grande diversité d’espèces est utilisée (issue pour moitié seulement de la pharmacopée locale). Un autre constat est enfin que le mélange de populations et de cultures conduit au renouvellement perpétuel des pratiques et des espèces de plantes utilisées. L’éthnopharmacologie, ou étude de l’utilisation des plantes par différentes populations, a encore décidément de beaux jours devant elle en Guyane !

Tareau MA et al. As vivid as a weed… Medicinal and cosmetic plant uses amongst the 
urban youth in French Guiana. J Ethnopharmacol. 2017 Mar 24.
Et n'oubliez pas le 21 Octobre à la cité universitaire internationale à Paris, l'association RISI avec le partenariat de Métamorphos eOutremers organise un colloque sur la biodiversité Outremers . SAVE THE DATE