jardins de fourmis

18/03/2017 at 20 h 54 min

Si comme nous, vous aimez la Guyane, abonnez vous à Com-au-carré/ ça se passe en Guyane.

Des chercheurs passionnés vous apprendrons plein de choses comme par exemple comment se construisent ces jardins de fourmis:

Drôles de fourmilières

Quand les fourmis s’associent avec la plante broméliacée Aechmea mertensii, cela donne une fourmilière pas comme les autres qu’on appelle un « jardin de fourmis ». Les fourmis capables de cette construction appartiennent à deux espèces guyanaises : Camponotus femoratus et Pachycondyla goeldii. Selon que l’une ou l’autre espèce « jardine », les caractéristiques de la plante diffèrent : forme en entonnoir et feuilles longues contre forme en rosette et feuilles courtes.

Pour comprendre pourquoi, des chercheurs ont réalisé des jardins expérimentaux, dans des conditions contrôlées : ils ont semés des graines provenant des deux types de jardin de fourmis, à l’ombre ou à la lumière et sur trois types de substrats. Au delà des différences génétiques des graines dispersées par les deux espèces, la forme du jardin du fourmis serait principalement due à son environnement (lumière et substrat).