Les vœux de métamorphose outremer

26/01/2017 at 22 h 27 min

À l’occasion d’un verre de l’amitié ce Mercredi 25 Janvier à Paris, l’association Métamorphose Outremers a tenu à exprimer ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2017 placée sous le signe du changement aussi bien politique que climatique. En Présence de Dominique Martin-Ferrari et de Luc Laventure, administrateurs principaux de l’association, chacun a partagé avec les invités présents, les bilans et ambitions pour Métamorphose Outremer en vue du déroulement de cette nouvelle année.

 

Métamorphose Outremers est née fin 2014 avec l’ambition de mieux faire connaître l’outremer en métropole et en Europe. Sa première mission a été la préparation de la COP 21 de 2015 avec une émission « dix heures pour l’outremer » , labellisée Cop21. L’année 2016 fût riche en événements avec notamment l’organisation d’un colloque sur les villes tropicales en métamorphose qui a débouché en Octobre sur une exposition à Quito (Équateur) portant sur les villes et territoires, la construction de bois, le bioclimatique.

 

De ces évènements est née la revue « L’Outremer en Métamorphose – N°1 : La Ville » reprenant pour partie les tables rondes, colloques, conférences auxquels a pris part l’association durant toute cette année, ses différentes rencontres avec les maires, les collectivités, les élus, ses enquêtes de terrain et ses investigations..

 

Dominique Martin-Ferrari, directrice de Métamorphose Outremer l’a donc affirmé : « 2017 sera placée sous la même dynamique et empruntera le même sillon que celui tracé depuis 2014 » dans le but de valoriser les initiatives mal connues des territoires, de développer davantage l’organisation en fidélisant les membres du club, en abordant des thèmes nouveaux : les ports, le hub portuaire antillais, les bateaux de demain, les nouvelles routes maritimes, la géopolitique de l’Océan Pacifique et des Terres Australes. L’association abordera également les questions mises en avant par le ministère de l’agriculture : l’alimentation, le gaspillage, les réseaux de proximité,, les sols chlordéconés leur réhabilitation ou la diversification de leur utilisation, la fin des quotas sucriers ainsi que la perspective des nouvelles possibilités en matière de filières et d’adaptation.

 

Ces thèmes, toujours en liens étroits avec les territoires ultra-marins, annonceront, c’est certain, l’édition N°2 de la revue L’Outremer en Métamorphose, dans les mois à venir. (port, routes maritimes, énergies marines…) Plusieurs ateliers sont prévus en ce sens

 

Luc Laventure, Président de Métamorphose Outremers ainsi que Outremers 360° à quant à lui exprimé son désir pour l’année 2017 que soient alliées de manière pérenne les compétences de chacune des deux structures afin d’apporter des analyses et des expertises à la hauteur des défis que 2017 et les années à venir vont poser.

 

– Contact presse –clementine.petitferrari@gmail.com06 58 46 62 26