Trente projets retenus pour Interreg Caraïbes

02/01/2017 at 8 h 56 min

  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le 

Trente idées de projets ont été retenues dans le cadre du nouveau programme INTERREG Caraïbes, le 12 décembre dernier à Sainte-Lucie. Les projets concernent les transports, la préservation des risques naturels, l’environnement, la santé, et la mobilité professionnelle.

(de droite à gauche) le premier Ministre de Sainte-Lucie Allen Chastanet. Marie-Luce Penchard, Alfred Marie-Jeanne, Beverly Best © FMCommunication
© FMCOMMUNICATION (de droite à gauche) le premier Ministre de Sainte-Lucie Allen Chastanet. Marie-Luce Penchard, Alfred Marie-Jeanne, Beverly Best
INTERREG Caraïbes est un programme CTE (Coopération Interrégionale Européenne) permettant aux opérateurs de Guadeloupe, Guyane, Martinique et Saint-Martin, de mettre en œuvre des projets gagnant-gagnant avec leurs voisins de la caraïbe, soit plus d’une quarantaine de pays et territoires.

Le séminaire de lancement s’est tenu du 12 au 14 décembre à Sainte-Lucie, siège de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO). Le nouveau programme Interreg Caraïbes est lancé pour des projets structurants et opérationnels.  Les principaux critères qui ont présidé à la sélection des projets ont porté sur leur caractère pertinent, opérationnel et structurant ainsi que la qualité du partenariat mis en œuvre.

Des projets structurants et opérationnels

30 idées de projets ont été retenues sur un total de 114. Ils portent sur des thématiques telles que les transports, la prévention des risques naturels, l’environnement, la santé, la mobilité professionnelle et le renforcement des capacités linguistiques. Ce nombre témoigne du succès grandissant du Programme INTERREG Caraïbes auprès des porteurs de projets et ouvre de réelles perspectives de développement pour la nouvelle programmation.

Les principaux critères qui ont présidé à la sélection des projets ont porté sur leur caractère pertinent, opérationnel et structurant ainsi que la qualité du partenariat mis en oeuvre. INTERREG Caraïbes bénéficie d’un budget d’environ 85,7 millions d’euros, dont 64,2 au titre du Fonds Européen de développement Régional (FEDER), pour soutenir des projets répondant à la stratégie du programme et aux besoins des territoires.

Les porteurs de projets très attentifs aux travaux du comité de suivi d'INTERREG-CARAÏBES © FMCommunication
© FMCommunication Les porteurs de projets très attentifs aux travaux du comité de suivi d’INTERREG-CARAÏBES

Le suivi des dossiers

Le comité de suivi réunit des élus et des personnalités représentant la Région Guadeloupe, les collectivités territoriales de Guyane et de Martinique, la collectivité d’Outre-mer de Saint-Martin, l’État Français, l’Union Européenne, l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO) et la société civile.

Marie-Luce Penchard, deuxième vice-présidente de la Région Guadeloupe, en charge de la coopération, des affaires européennes et des Universités, a profité de l’événement pour exhorter « les porteurs de projets, maillons essentiels du programme à s’impliquer encore davantage, afin de construire ensemble un véritable développement au profit de nos territoires« .

La présentation du programme INTERREG Caraïbes 2014-2020 a été faite aux porteurs de projet, venus en nombre à Sainte-Lucie pendant ces trois joursIls connaissent maintenant les enjeux de l’espace de coopération, les modalités de soumission au programme, les opportunités de financement et aussi les éléments-clés d’une candidature réussie.

 

Tags: